Licence d’opérateur de services monétaires à Hong Kong

Si une entreprise fournit des services dans le domaine financier, elle doit obtenir une licence MSO – Money Service Operator, qui est délivrée par le Département des droits de douane et accises (CCE). Cette licence est requise conformément aux dispositions de l’ordonnance sur la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, chapitre 615 du Code des lois de Hong Kong (AMLO).

Dans le cadre juridique actuel, la gestion des fonds est identifiée comme des transactions effectuées pour échanger des devises et transférer des fonds directement à l’intérieur ou à partir de la RAS de Hong Kong. Le service de change assure la mise en œuvre réussie de transactions impliquant l’échange de fonds contre de la monnaie locale. Le service d’envoi de fonds comprend l’envoi de fonds vers l’un des pays et sur le territoire de Hong Kong, la réception de fonds à Hong Kong et au-delà de son territoire. Les entreprises financières fournissent ce type de services.

La licence est délivrée pour une période de 2 ans. Passé ce délai, si l’entreprise décide de poursuivre ses travaux dans ce domaine, il est nécessaire de renouveler la licence dans les 45 jours avant qu’elle ne devienne invalide. La licence ne sera renouvelée qu’en cas d’expérience de travail positive.

Une entreprise locale et une entreprise non résidente peuvent obtenir une licence. Cependant, malgré cela, il est nécessaire d’avoir Votre propre bureau ou un bureau loué à Hong Kong.

Une fois la licence délivrée, le titulaire de licence est tenu de

  1. notifier aux autorités compétentes les transactions suspectes;
  2. élaborer, mettre en œuvre et maintenir une politique efficace de lutte contre le blanchiment d’argent – Lutte contre le blanchiment d’argent;
  3. chaque membre de la entreprise doit se conformer aux exigences éthiques et commerciales énoncées par la loi de Hong Kong;
  4. obtenir le consentement écrit des personnes qui se trouvent au bureau lors de la conduite des inspections dans son entreprise;
  5. la licence doit être placée dans un endroit bien en vue dans l’espace de bureau;
  6. déposer des rapports auprès du commissaire des douanes et de l’accise dans un délai de 2 semaines à la fin de chaque trimestre, sauf indication contraire individuelle et approuvée par avis écrit. La soumission tardive d’un tel rapport peut entraîner la suspension ou l’annulation de la licence;
  7. de notifier les transactions de nature suspecte conformément aux exigences spécifiées dans AMLO – Ordonnance sur la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.
Précédente Suivante