L’assistance juridique dans ICAC

Les entrepreneurs individuels ou les etreprises sont souvent confrontés à une situation désagréable lorsque des contreparties étrangères ne remplissent pas leurs obligations en vertu de contrats et d’accords. Dans de tels cas, il est recommandé de se tourner vers le Tribunal d’Arbitrage Commercial International en tant qu’organe de règlement des différends. Ne pas agir dans de telles situations entraîne de nombreuses conséquences négatives, par exemple une perte importante de financement et des produits.

Cependant, il est tout à fait possible d’empêcher de telles actions d’un partenaire étranger peu fiable et d’exclure des pertes éventuelles. Pour ça,Il y a  ICAC  (Tribunal d’arbitrage commercial international), qui fonctionne au CCI (Chambres de commerce et d’industrie).

Cette organisation indépendante qui exerce ses activités sur la base de la législation en vigueur et aide à résoudre un différend lié aux activités internationales. Regulation de le TACI est basé par ce qui suit:

  • La Convention des Nations Unies à New York;
  •  Convention européenne (Genève);
  • Autres conventions et traités internationaux, ainsi que les lois nationales des pays.

Les conventions énumérées obligent à reconnaître la décision d’arbitrage international et son exécution immédiate.

Eternity Law International comme stratégie de protection fiable

Des dizaines d’avocats hautement dqns plus de pays du monde coopére avec Eternity Law International. En fonction de l’objet du litige, une séquence d’actions stricte est développée pour obtenir des résultats positifs.

Riche expérience dans la résolution de conflits complexes, haut professionnalisme des employés, protection des clients devant les tribunaux des pays européens permettent de garantir un résultat positif.

Une telle expérience positive a permis d’acquérir une bonne réputation auprès de clients de différents pays et parmi les grandes entreprises avec des investissements internationaux. La protection préventive et judiciaire d’Eternity Law International signifie ce qui suit:

  • • résolution avant le procès des questions controversées;
  • négociations avec les participants au processus;
  • • conseils sur les questions juridiques internationales dans divers pays (droit privé, pénal, commercial, civil et du travail);
  • rédiger des réclamations;
  • participation personnelle à la réunion;
  • developpment d’une stratégie unique pour la conduite des affaires devant les tribunaux internationaux;
  • collecte et fourniture de preuves dans un tribunal international;
  • préparation des cassations et des recours;
  • • exécution des décisions de justice.

Le TACI examinera le cas s’il existe une convention d’arbitrage entre les parties. Il s’agit d’un document officiel confirmant qu’un conflit est apparu en raison de certaines relations juridiques. Il existe deux types de tels accords:

  • Clauses d’arbitrage, préalablement convenues par les parties en conflit et déterminées dans le contrat;
  • Conventions d’arbitrage, qui donnent le droit de prendre en considération les litiges survenus antérieurement sur la base de certaines relations.

Cas considérés dans le TACI

La date de début de l’examen du différend arbitral est le jour où la réclamation a été déposée ou la date indiquée sur le cachet de la poste le jour de l’envoi de la lettre recommandée. La demande doit contenir les informations brèves et précises suivantes:

  • Le nom de l’organisation ou le nom complet de la personne;
  • coordonnées et adresse postale;
  • • réclamations dans le cadre du procès;
  • • un exposé précis des faits qui ont forcé la rédaction d’une demande et son envoi au ICAC;
  • faits confirmant les violations mentionnées;
  • le montant requis par le demandeur pour l’indemnisation, avec son règlement précis;
  • liste des documents et copies joints à la demande.

International commercial arbitration is authorized to consider the following types of disputes:

 

  • violation des conditions de livraison, d’achat et de vente;
  • défaut de fournir des services ou des travaux exécutés;
  • violation des accords de logistique ou de transport de passagers;
  • violation de la fourniture de services intermédiaires;
  • location de biens immobiliers ou mobiliers;
  • litiges en matière d’assurance, de crédit ou de règlement, investissements;
  • violation des activités commerciales

Tous les cas sont examinés par des arbitres nommés par le Présidium de la CCI parmi les personnes figurant sur les listes d’arbitres. La décision prise est considérée comme contraignante et n’est pas sujette à révision. La décision doit être suivie rigoureusement. En cas de refus d’exécuter volontairement la décision, le défendeur sera contraint de le faire. La loi sur l’arbitrage ne s’applique pas aux décisions prises par TACI.

Les professionnels d’Eternity Law International sont en mesure de protéger vos droits, de défendre vos intérêts et d’aider à recouvrer des dommages-intérêts dans le cadre d’un arbitrage international. Le professionnalisme, une expérience riche, une réputation positive et des prix raisonnables peuvent garantir une coopération mutuellement avantageuse.

L’aide est fournie quotidiennement, hors week-end et jours fériés. Contactez-nous et bénéficiez d’un support de qualité.

Suivante