Enregistrement de l’entreprise en France

Plus récemment, la France a été classée parmi les Etats qui n’offrent pas les conditions les plus faciles pour la création et le développement de projets commerciaux par des entrepreneurs étrangers. Pour remédier à cette situation, les agences gouvernementales ont concentré tous leurs efforts sur la mise en place d’une base solide permettant aux investisseurs d’agir ouvertement et librement. Désormais, la France tente d’attirer le plus possible de capitaux étrangers de propriétaires, ce pour quoi elle simplifie grandement le processus d’ouverture et d’enregistrement des organisations.

Les propriétaires d’entreprises peuvent à l’avenir bénéficier du droit d’obtenir un permis de séjour, non seulement pour eux-mêmes, mais aussi pour les membres de leur famille. Dans cet état, il est également permis de créer des bureaux dans l’espace virtuel, à travers lesquels les appels téléphoniques et la correspondance seront envoyés.

Juridiction

Les entreprises françaises ont une obligation de reporting et de comptabilité continue, pour lesquelles elles doivent engager un spécialiste approprié. De nombreuses organisations, au lieu d’un directeur, en embauchent deux afin de simplifier la procédure de paiement de la sécurité sociale. Dans ce cas, les non-résidents doivent fournir aux autorités un document attestant qu’ils n’ont pas de casier judiciaire (reçu il y a moins de 3 mois), certifié par une apostille et traduit en français.

La France n’est pas offshore car les activités commerciales sont taxées entre 20 et 33 pour cent. Cependant, dans certains cas, un entrepreneur peut compter sur certains privilèges.

Formes d’entreprises en France

Vous pouvez créer une société sous juridiction française sous plusieurs des formes suivantes, en choisissant l’une d’entre elles qui convient le mieux à un cas particulier:

  • Une entreprise qui a un propriétaire unique qui est responsable de tous ses biens.
  • Un partenariat complet est une entité juridique qui n’assume pas de responsabilité publique. Chacun des participants à une telle société est solidairement responsable. Il n’y a pas d’exigence de capital minimum.
  • Société limitée simple. Il s’agit d’une entité juridique qui effectue des rapports publics, pour laquelle il existe une division des participants par niveaux de responsabilité en fonction de leurs contributions. Il n’y a pas d’exigences pour le capital.
  • SCPA est une société en commandite. Les membres d’un tel partenariat sont responsables de tous les biens, en outre, l’organisation comprend les actionnaires. Le capital social est de 225 000 euros. Abonnement public – 37 000.
  • SA. Analogue d’AO. Le capital varie – 37 à 225 000 euros (la souscription publique n’est pas incluse ici). Nombre d’actionnaires et de fondateurs: 7+. L’entreprise doit impérativement créer une structure administrative et de contrôle.
  • SARL. C’est OOO. Le capital social minimum est de 7500 € et plus. Participants: à partir de 2.

Parmi les entrepreneurs non résidents, cette dernière option est la plus courante, car elle est la plus pratique pour les étrangers. La création d’une telle entreprise prend 3 à 4 semaines. Les comptes annuels sont soumis au contrôle des auditeurs.

Procédure d’ouverture d’une entreprise française

  1. Les organismes autorisés acceptent et vérifient les documents. Ensuite, l’entrée correspondante est effectuée dans le registre gratuit.
  2. L’organisation créée est inscrite sur des listes nationales.
  3. Un numéro d’identification fiscale est attribué.
  4. Si nécessaire – enregistrement d’une licence.
  5. Inscription auprès de l’assurance sociale. Après cela, un certificat est émis.
  6. Si l’entreprise recrute du personnel, une demande doit être adressée aux autorités d’inspection du travail.

Si vous avez besoin d’immatriculer une entreprise en France, nos spécialistes vous aideront à enregistrer une entreprise rapidement et efficacement. En outre, vous pouvez acheter une entreprise prête à l’emploi en France. Écrivez-nous dans le formulaire CRM et nous vous aiderons à enregistrer une entreprise.

Les spécialistes d’Eternity Law International vous fourniront des conseils qualifiés sur l’acquisition d’une société offshore, l’ouverture d’un compte bancaire dans n’importe quelle juridiction, ainsi qu’un soutien supplémentaire des activités de votre entreprise à tout moment.

Nous proposons des sociétés européennes et offshore prêtes à l’emploi. Il faut 2 jours pour réémettre les documents pour les nouveaux propriétaires.

Si vous avez des questions ou avez besoin de conseils sur l’inscription ou l’achat d’une entreprise, appelez-nous aux numéros de téléphone indiqués sur le site Web ou écrivez-nous dans le formulaire CRM situé en bas de page. Nos spécialistes vous répondront en ligne.

Précédente Suivante