Transférer des fonds vers des comptes offshore ou planification fiscale

QU’EST-CE QUI EST MIEUX: TRANSFERT DE FONDS SUR DES COMPTES OFFSHORE OU PLANIFICATION DES TAXES?

Quoi de mieux: transférer des fonds sur des comptes offshore ou planifier des impôts? Aujourd’hui, ce numéro est l’un des plus pertinents. De nombreux pays du monde savent de première main ce qu’est la crise mondiale.

À cet égard, le gouvernement des États qui figurent sur une liste aussi négative réfléchit à des options supplémentaires pour reconstituer la trésorerie. Alternativement, les entrepreneurs entrent dans la «zone d’attention spéciale».

Le Gouvernement des États-Unis est également préoccupé par la situation économique actuelle dans le monde. À cet égard, un certain nombre de lois ont été adoptées en vertu desquelles les services d’autres pays sont tenus de rendre compte des flux de capitaux des citoyens américains.

Le mécanisme d’action des lois est assez difficile. En cas de violation, des amendes et des restrictions financières s’appliquent.

Si vous regardez en détail, la loi adoptée aux États-Unis contrôle les activités des banques du pays et des institutions financières étrangères. La direction des banques internationales devrait fournir périodiquement des rapports sur les dépôts et les retraits de fonds des comptes.

Et cela malgré le fait qu’une telle décision est légalement illégale, car personne ne peut exiger un rapport des banques dont les activités sont exercées sur le territoire d’un autre État. Mais, la loi américaine stipule clairement que sa violation entraîne des sanctions.

Leur nature et leur taille dépendent de nombreux facteurs. Le plus proche de cela est la fermeture d’une institution financière.

Le modèle est extrêmement simple et compréhensible. Plus la pression de l’État sur les institutions financières est forte, plus la décision de «cacher» leur argent dans des comptes étrangers fermés est intéressante.

Il n’est pas nécessaire d’avoir un talent de prévision spécial pour comprendre qu’aucun des entrepreneurs ne veut donner son argent à l’État.

De plus, aujourd’hui, il est relativement simple de transférer des fonds vers l’offshore. Malgré toutes les informations négatives (dont certaines ne sont pas vraies), le nombre de comptes offshore augmente régulièrement.

Est-il possible d’influencer une évolution aussi négative des événements? Oui. Il existe plusieurs options pour résoudre un problème aussi important et nécessaire.

LES LOIS EN UNE ÉDITION POUR TOUS LES PAYS

Pour être honnête, il convient de noter qu’aujourd’hui de nombreux pays tentent de traiter de cette manière avec les sociétés offshore. C’est juste, alors qu’ils imposent leur vision de la question de la fiscalité à d’autres pays. De plus, ce n’est pas seulement une imposition, mais une réelle pression.

Le refus de participer à des programmes internationaux dans ce cas peut avoir de graves conséquences pour d’autres pays. Par exemple, nous parlons de limiter l’aide financière, etc.

Encore une fois, les États-Unis sont un bon exemple. Il y a 40 ans, la loi sur la responsabilité pour avoir reçu et donné un «pot-de-vin» a été adoptée. En réalité, ce document a commencé à fonctionner relativement récemment.

Le fait est que toute personne devrait être punie, quelle que soit sa citoyenneté, ce que le fonctionnaire tente de corrompre. Si la culpabilité est prouvée, le contrevenant encourt une amende. De plus, c’est la punition la plus «loyale». Pour avoir donné des «pots-de-vin» en quantités particulièrement importantes, ils peuvent être envoyés en prison.

Actuellement, le nombre d’affaires de corruption pendantes devant les tribunaux américains a considérablement augmenté. La raison est le travail de la loi ci-dessus.

CRÉATION DE CONDITIONS COMMERCIALES ATTRACTIVES DANS VOTRE PAYS

Si le pays est fidèle aux entrepreneurs à quelque niveau que ce soit (y compris en matière d’imposition des bénéfices), alors la nécessité de «cacher» leurs revenus disparaîtra d’elle-même.

Un avantage supplémentaire de cette solution sera l’afflux de capitaux étrangers. Ce qui, encore une fois, a un effet positif sur la situation économique du pays.

Actuellement, cette approche pour résoudre le problème est populaire dans de nombreux pays. Des zones économiques sont créées (des règles loyales s’appliquent dans un certain territoire de l’État) qui favorisent le développement des entreprises.

L’Angleterre, l’Autriche, la Suisse et d’autres États européens ont suivi cette voie.

La création de zones économiques n’exclut pas l’action des sociétés offshore. La pratique montre qu’à l’heure actuelle, il existe une sorte de concurrence entre les propositions fiscales préférentielles de différents pays.

Pour attirer davantage les entrepreneurs, les pays offshore «plus» offrent des conditions attractives. Par exemple, la citoyenneté pour les co-fondateurs de l’entreprise.

N’oubliez pas que les hommes d’affaires pratiques et clairvoyants essaieront par tous les moyens légaux de réduire le montant des obligations fiscales.

Les temps nouveaux exigent de nouvelles solutions plus complexes. Si auparavant, pour cacher leurs revenus, il suffisait d’avoir un compte à l’étranger, mais maintenant ils en ont besoin de plusieurs. De plus, en règle générale, nous parlons de pays différents.

De nombreux pays européens offrent des taux d’imposition abordables. Par exemple, en Bulgarie et en Hongrie, le taux de profit ne dépasse pas 15%. Les Chypriotes offrent les mêmes conditions.

Mais les entrepreneurs géorgiens n’ont pas besoin de payer d’impôt sur leurs revenus. La seule condition est de ne pas «distribuer» de dividendes.

Notre société est basée sur l’expérience dans ce domaine et les spécialistes d’Eternity Law International se feront un plaisir de vous aider à résoudre ce problème.

Précédente Suivante