Forex modifications de la réglementation

Modifications de la réglementation Forex. La réglementation du Forex est de plus en plus stricte, mais cela devrait profiter à la sécurité des investissements à long terme des clients.

L’industrie du forex de détail se développe rapidement. Et la popularité du commerce de devises et de titres en ligne continue de croître. Un aperçu des courtiers de forex réglementés et du rôle des exigences internes évolue avec cette croissance.

Plusieurs exigences supplémentaires ont été ajoutées, en particulier, il y avait des exigences pour une plus grande transparence dans le cadre juridique normatif.

  1. Dispositions de supervision des opérations à risque – Modifications de la réglementation Forex

En septembre 2014, la Cyprus Securities and Exchange Commission – CySEC a annoncé qu’elle concevrait et développerait le cadre de surveillance basé sur les risques («RBS-F») dans le cadre de ses travaux visant à mieux superviser les entités réglementées et à garantir leur bon fonctionnement.

Pendant ce temps, la CySEC a collecté des informations sur les entreprises d’investissement chypriotes (CIF) et a préparé une évaluation de ces entreprises en fonction d’un certain nombre de facteurs, y compris leur volume de marché. Cela a donné à CySec une compréhension claire de la structure de l’industrie, ce qui lui a permis de mieux contrôler l’industrie dans son ensemble, ainsi que les courtiers en son sein.

Grâce à cette connexion, on s’attend à ce que les sociétés d’investissement et la CySEC coopèrent et résolvent les problèmes de manière transparente et pacifique.

Ce développement offre une plus grande responsabilité, ce qui profite en fin de compte au client à mesure que le niveau de transparence augmente au sein du marché des changes réglementé.

Il est important de noter que vous pouvez être sûr que le courtier FX offre à ses clients un investissement sûr et fiable.

Les courtiers agréés sont tenus de s’assurer que les fonds des clients sont en sécurité. Ils doivent également suivre des procédures strictes de lutte contre le blanchiment d’argent et veiller à ce que les ordres des clients soient exécutés de la meilleure façon possible.

Les fonds des clients seront également protégés en cas de courtage du courtier, conformément aux règles du Fonds d’indemnisation.

  1. MiFID II – Modifications de la réglementation Forex

Une étude de la situation actuelle nous montre que la directive européenne sur les marchés d’instruments financiers (MiFID) a subi des changements importants ces dernières années. Ces changements réglementaires sont considérés comme des développements positifs pour l’industrie dans son ensemble. Ils apportent plus de transparence et de responsabilité sur le marché, ce qui signifie plus de confiance pour les entreprises réglementées qui restent actives après de telles procédures.

Ces changements réglementaires sont considérés comme des développements positifs pour l’industrie dans son ensemble, car ils apportent plus de transparence et de responsabilité au marché. Cela signifie plus de confiance pour les entreprises réglementées qui restent actives après de telles procédures.

En effet, la réglementation est de plus en plus stricte, mais cela devrait profiter à la sécurité des investissements à long terme des clients.

Ce problème est considéré comme une allocation de ressources; Les courtiers devront déposer des fonds auprès de leurs services de conformité pour garantir aux clients que les mesures de conformité MiFID II seront mises en œuvre lorsque la nouvelle réglementation entrera en vigueur.

On s’attend à ce que l’industrie du forex et les régulateurs continuent de créer des forums supplémentaires et de retarder la mise en œuvre du système de conformité, offrant ainsi une structure fonctionnelle, plus rentable et plus simple pour les commerçants et toutes les parties intéressées.

  1. CRS – Modifications de la réglementation du forex

Le principal objectif de cette nouvelle procédure de déclaration est de lutter contre la fraude fiscale dans les juridictions offshore et de fournir un ensemble minimum de normes et un cadre pour améliorer l’efficacité.

CRS représente une norme de reporting commune et couvre l’échange automatique d’informations financières développé par l’OCDE.

Il s’agit d’une nouvelle obligation de déclaration pour les institutions financières des pays participants, y compris Chypre, et vise à lutter contre la fraude fiscale et à protéger l’intégrité des systèmes fiscaux.

Toutes les institutions financières locales, y compris les sociétés d’investissement réglementées engagées dans des activités de change, doivent se conformer aux exigences CRS spécifiées.

Si vous êtes intéressé à obtenir, contactez-nous pour en savoir plus sur les options de licence, recevez une offre individuelle en fonction de vos besoins et un calcul détaillé pour obtenir une licence pour votre entreprise future ou existante.

Précédente Suivante