CANAFE au Canada – Autorité de réglementation des opérations financières

CANAFE au Canada – Autorité de réglementation des opérations financières

Aujourd’hui, les banques canadiennes et l’ensemble du système financier sont considérés comme l’un des plus fiables au monde, et en 2020, ce pays est entré dans les dix économies les meilleures et les plus stables, se classant au 9e rang. Bien entendu, les banques, les institutions financières et les systèmes de paiement soutiennent le secteur financier. Au lieu d’exigences inaccessibles, l’organisme de réglementation canadien a établi des règles et des critères tout à fait compréhensibles pour la capacité de travailler dans le secteur financier et de fournir de tels services. Toutes les transactions monétaires qui sont effectuées par telle ou telle institution sont nécessairement surveillées par un centre spécial. CANAFE au Canada fonctionne de manière complètement distincte des organismes d’application de la loi, mais a le droit de partager les renseignements qu’il trouve avec eux. Les particuliers et les entreprises, tels que définis par la loi, sont tenus de signaler un certain nombre de transactions suspectes identifiées à cet organisme officiel.

CANAFE au Canada, principes de fonctionnement et procédure d’enregistrement

La nouvelle loi étend les pouvoirs du CANAFE au Canada au-delà de la sphère monétaire et oblige ainsi les banques, les sociétés de fiducie et d’assurance et d’autres organismes à informer les structures étatiques de la présence de paiements financiers illégaux. Le Centre est autorisé à communiquer avec Police et Sécurité Canada. Conformément aux résolutions et sanctions existantes de l’ONU, le gouvernement fédéral peut confisquer tout bien s’il soupçonne qu’il est situé ou contrôlé, ou qu’il peut être utilisé par un groupe terroriste, ou qu’il peut faciliter des activités terroristes.

Comme indiqué précédemment, CANAFE est l’organisme qui accorde ou refuse les licences au Canada. Pour réussir la vérification de ce corps, vous devrez effectuer les actions suivantes :

  • effectuer une pré-vérification au Centre d’analyse des opérations et déclarations financières du Canada. Cela nécessitera de fournir au Centre le nom de la société, son adresse réelle, toutes les informations nécessaires sur la personne de contact
  • de la société et, bien sûr, les types de services que la société entend fournir;
  • commencer la procédure d’inscription auprès du Centre d’analyse des opérations et déclarations financières du Canada. Cette étape implique la soumission d’informations sur le compte bancaire de l’entreprise, le responsable de la conformité et le nombre total d’employés.

Vous devrez également fournir des informations sur la constitution de la société ainsi que des déclarations sur le directeur et toutes les personnes qui possèdent plus de 20 % des actions. CANAFE, en plus de tout ce qui précède, demandera également une estimation du montant annuel prévu des transferts pour chacun des services fournis (en dollars) et des informations détaillées sur chaque agent de l’ESM.

Nouveaux règlements de CANAFE

CANAFE au Canada resserre la réglementation des actifs numériques. Les nouvelles règles sont entrées en vigueur le 1er juin 2020. Les bourses doivent accorder une attention particulière à la réussite de la procédure KYC. Le régulateur propose de renforcer le contrôle sur les sociétés de crypto-monnaie et les transactions d’actifs numériques.

En vertu des nouvelles règles, si une entreprise réalise un chiffre d’affaires supérieur à 10 000 CAD, elle doit s’enregistrer en tant qu’opérateur de caisse. Lorsqu’elles effectuent une transaction d’une valeur supérieure à 1 000 $, les entreprises doivent fournir le nom de l’expéditeur et du destinataire des fonds, leurs adresses, leur date de naissance, leur numéro de téléphone de contact et le nom de la crypto-monnaie de la transaction. Dans le cas de transactions plus importantes, la liste des informations fournies sera élargie.

Les spécialistes du droit de l’éternité vous fourniront une assistance professionnelle pour obtenir l’approbation et l’enregistrement de l’entreprise par CANAFE, ainsi que pour obtenir une licence MSB. De plus, Eternity Law propose des licences financières prêtes à la vente, non seulement au Canada, mais également dans de nombreuses autres juridictions.

Si vous êtes intéressé par une MSB prête à l’emploi au Canada, veuillez consulter nos offres ci-dessous :

https://www.eternitylaw.com/ready-licenses-for-sale/canadian-msb-for-sale/
https://www.eternitylaw.com/ready-licenses-for-sale/financial-institution-msb-in-canada-for-sale/
https://www.eternitylaw.com/ready-licenses-for-sale/msb-licensed-in-canada-for-sale/

Vous pouvez également consulter nos offres dans la catégorie Entreprises toutes faites et licences à vendre.

Précédente Suivante