Affectation des réfugiés en Ukraine

Attribution du statut de réfugié en Ukraine. La loi ukrainienne sur les réfugiés et les personnes ayant besoin de protection définit la situation d’un réfugié. La loi aide à réglementer les relations publiques, ainsi que les droits assortis d’obligations. Selon la loi:
Un réfugié est une personne qui, en raison de circonstances indépendantes de sa volonté, doit quitter son pays, où elle est née et vit.
S’il existe une certaine probabilité de menace de persécution, si un résident du pays ne peut pas ou ne veut pas être protégé par l’État où il est né et vit, il a la possibilité de demander l’asile dans un autre pays.

RAISONS POUR AIDER À RECEVOIR UN STATUT DE RÉFUGIÉ EN UKRAINE

D’autres pays peuvent accorder l’asile à une personne, mais ils ne sont pas obligés de le faire, conformément au droit international. Les raisons de cette décision sont décrites dans la Convention de Genève et le Protocole de 1951 des Nations Unies sur les réfugiés. Cela inclut la surveillance en raison de: nationalité, citoyenneté, religion, conviction politique, etc.
Ici, la persécution ne se veut pas une attaque ponctuelle de concitoyens, mais agit comme une persécution par plusieurs personnes qui ont un certain pouvoir (employés de l’État ou gangs investis du pouvoir).
Tout harcèlement doit être documenté, basé sur des faits. Il est probable que la victime devra soumettre des papiers prouvant des appels réguliers à la police ou aux autorités de l’État afin de bénéficier d’une protection.
Facteurs qui influeront sur le refus d’accorder un tel statut: une personne a commis une infraction militaire ou politique ou une infraction contre un citoyen. La personne a décidé de régler ses problèmes monétaires sur le territoire d’un autre État. Il n’y a pas assez de conditions pour obtenir un statut (il n’y a pas assez de preuves que quelque chose menace sa vie).

DROITS ET OBLIGATIONS DU REFUGE EN UKRAINE

Un pays qui accepte des réfugiés sur son territoire donne des garanties qu’il n’y aura pas de discrimination. Pour ce faire, il leur offre les mêmes droits et la même stabilité à l’avenir. Quant aux différents droits, ils doivent être traités de la même manière que pour tous les étrangers. Parlons des mérites du statut de réfugié:
1. Préservation de l’intégrité de la famille (le père et les enfants pourront vivre ensemble).
2. L’offre de travail, d’éducation et de traitement.
3. La possibilité de vous installer dans un lieu désigné ou de choisir vous-même un lieu de résidence (louer un appartement, un hôtel, chez des proches)
4. Les réfugiés ne peuvent pas être expulsés du pays.
5. Les raisons de la délivrance d’un permis de séjour en Ukraine (si vous vivez dans le pays depuis plus de trois ans), qui offrent certains avantages.

Une personne qui a obtenu un tel statut aura non seulement des droits dans un autre pays, mais également certaines obligations. Par exemple, vous pouvez voyager librement à travers le pays si chaque changement de lieu est enregistré auprès de l’autorité exécutive centrale. Une personne doit se réinscrire chaque année.
Le réfugié lui-même doit se conformer à toutes les lois et instructions du pays qui l’accepte. Cela comprend le paiement des taxes. Les réfugiés ne seront pas soumis à des taxes supplémentaires, mais uniquement à celles que tous les citoyens sont tenus de payer. Cela n’inclut pas les instructions juridiques relatives aux frais d’obtention de la documentation administrative.

DOCUMENTATION REQUISE POUR OBTENIR UN STATUT DE RÉFUGIÉ EN UKRAINE

Une personne ayant atteint l’âge de la majorité peut demander le statut de réfugié. Quelle documentation est nécessaire:
1. La demande, qui expose les raisons pour lesquelles une personne est forcée de demander l’asile dans un autre pays.
2. Données sur les enfants mineurs et demande de reconnaissance d’un enfant en tant que réfugié.
3. Passeport.
4. Documents confirmant les faits de la persécution, en raison de laquelle la personne est forcée de quitter le pays.
5. Quatre photos (pour chaque membre de la famille). Empreintes.

PROCESSUS ET DURÉE D’ENREGISTREMENT DES RÉFUGIÉS EN UKRAINE

Le service des migrations d’Ukraine rédige la pétition en même temps que tous les documents fournis par le pétitionnaire, lui remettant un certificat de demande. Le service de migration enregistre le candidat pour un entretien dans les 17 jours ouvrables à compter de la date de la demande.
Lors de la réunion, toutes les données et situations présentées par le candidat sont discutées, des questions supplémentaires peuvent être posées. Ceci est fait afin d’éviter la probabilité que la personne qui a fait la demande puisse créer des conditions de persécution afin d’émigrer.
Notez que l’employé du service des migrations ne tire pas de conclusions fondées sur des motifs personnels et des opinions concernant la situation actuelle, mais exprime une opinion personnelle. L’enquêteur ne peut pas décider seul du traitement.
Cette question est examinée par un représentant qui n’a pas personnellement rencontré la personne qui a contacté plus tôt. Un demandeur peut venir à une réunion avec un interprète s’il ne connaît pas la langue du pays où il a déposé sa demande et avec un avocat.
Le traducteur est obligé de signer un document de non-divulgation des données privées qu’il connaît du cas du demandeur. Un avocat ou un traducteur ne peut avoir d’influence sur les faits. La façon dont ils voient la situation n’est pas prise en compte, ils ne font que le travail pour lequel ils travaillent avec eux.
S’ils découvrent qu’une personne a franchi illégalement la frontière, cela n’affecte pas le verdict final. La tâche principale consiste à contacter le service de migration dès que possible.

Sur la base des données et des faits ci-dessus, il est décidé de demander l’enregistrement afin de reconnaître une personne en tant que réfugié ou de refuser d’obtenir un tel statut. Si la personne a été reconnue comme réfugiée, l’agent de migration qui travaille avec vous rédige un rapport qui est soumis au chef pour enregistrement. La validité du document augmente.
Le service des migrations peut refuser d’accorder l’asile au demandeur. Cela peut se produire pour plusieurs raisons: la personne a fourni de fausses informations la concernant (documentation invalide, dissimulation de faits) ou la raison pour laquelle l’appel a été déposé était déraisonnable.
Si un refus est reçu, le service de migration en informera le demandeur dans la lettre, en expliquant en détail les raisons du refus au demandeur et à son représentant dans un délai de 3 jours ouvrables. N’oubliez pas qu’il est possible de faire appel de la décision, cela est indiqué dans la lettre au demandeur.
Si la personne décide de faire appel de la décision, toute la documentation restera dans les archives du service de migration, après quoi elle informera l’organisation locale des affaires internes.
Si la personne ne fait pas appel, le service de migration retire le document du demandeur dans les 5 jours ouvrables et informe l’organisation des affaires internes dans les 3 jours ouvrables. Tous les documents que le demandeur a fournis au service lui sont retournés.
La durée de l’examen de la demande par le service des migrations dure 60 jours, y compris le jour où la décision d’autoriser l’asile a été prise. La durée de la décision peut être augmentée par l’employé du service de migration, après avoir reçu l’autorisation du chef, mais pas plus de 90 jours.
Après avoir révélé tous les faits, un entretien entre l’employé du service des migrations, le demandeur et son représentant, ils préparent une lettre confirmant que la personne est reconnue comme réfugiée ou est refusée.
Le service des migrations envoie une lettre avec une décision en conjonction avec des données personnelles au département central du service des migrations pour prendre une décision finale. Ce service examine toute la documentation soumise et décide finalement si une personne a besoin d’un abri ou non.
Si le résultat est positif, dans les 3 jours ouvrables, y compris le jour du contact, la documentation contenant les données personnelles est renvoyée au service de migration, où la demande a été précédemment considérée.
Après avoir approuvé la réception du statut de réfugié, le service des migrations remet la carte d’identité dans les 7 jours ouvrables en indiquant qu’il s’agit d’un réfugié. Une personne est considérée comme réfugiée si elle a déjà 16 ans. Il a la permission de vivre légalement en Ukraine après avoir obtenu le statut de réfugié.
Le certificat est valable 5 ans. Le statut de réfugié est valable jusqu’à ce que les raisons pour lesquelles la personne a besoin d’un refuge dans un autre pays soient valables et que quelque chose d’autre menace la vie de la personne.

RAISONS POUR LESQUELLES LA POSITION DE RÉFUGIÉ S’ARRÊTE EN UKRAINE

1. L’intéressé est devenu volontairement citoyen ukrainien.
2. La situation a changé, ce qui a conduit une personne à demander protection. Si rien ne menace plus sa vie, il peut retourner dans son pays natal.
3. Un autre pays a accordé l’asile à une personne.
4. Le réfugié est rentré chez lui de son plein gré.
Nous fournirons des conseils détaillés sur l’algorithme pour obtenir le statut de réfugié en Ukraine, aiderons à collecter les papiers nécessaires, et tout cela pour un prix acceptable. En outre, nous sommes prêts à fournir une assistance juridique sur toutes les questions survenant lors de l’enregistrement de la citoyenneté ukrainienne.
L’équipe de spécialistes de la société Eternity Law International travaille exclusivement sur des bases juridiques, vous ne pouvez donc pas vous soucier de la légalité de la paperasse. Contactez-nous, nous serons toujours heureux de vous aider à résoudre vos problèmes, quelle que soit leur complexité.

Précédente Suivante