Création du trust offshore

Création de trust offshore – avantages.

Le propriétaire d’un bien immobilier est responsable du paiement des taxes établies sur son utilisation et sa possession.

Pour retrait pour utilisation après confiscation, pour l’opportunité d’acquérir de nouveaux mètres carrés d’espace pour les enfants, les parents, les employés, les clients, les partenaires ou le public.

Séparer le capital personnel de la propriété des projets de partenariat, des obligations gouvernementales, des réclamations des créanciers ou des intrus, qui peuvent nuire à l’activité entrepreneuriale du propriétaire d’actifs matériels.

Zone tampon pour la protection des actifs monétaires.

PROTECTION DES BIENS PERSONNELS

La politique économique de l’État de nombreux pays vise à obtenir des droits fiscaux dans les poches des contribuables qui effectuent des transactions immobilières et diverses transactions commerciales.

Le but d’un système de faillite moralement obsolète est de prendre la ressource matérielle des «riches» et de la donner aux familles de la «classe ouvrière» pour la soutenir. Les actifs transférés à la gestion de la confiance peuvent être conservés.

Les biens et les actifs matériels des propriétaires d’entreprise qui restent dans le domaine public risquent de faire faillite.

Dans la pratique juridique, il existe des exemples de ce type de paperasse. Dans ce cas, l’Offshore Trust est une garantie de la sécurité de l’épargne.

Le transfert d’actifs monétaires à l’étranger contribuera à les protéger davantage des plaignants.

Le juge du pays dans lequel l’entreprise litigieuse opérait n’a pas le pouvoir légal de statuer sur les décisions concernant les trusts étrangers ou d’influencer un tribunal étranger.

La juridiction offshore a le pouvoir légal de se protéger contre la confiscation: capitaux, biens immobiliers, titres, œuvres d’art, antiquités, véhicules qui ont été officiellement acquis et enregistrés au nom du véritable propriétaire.

PROTECTION CONTRE LA CONFISCATION D’ÉTAT

L’organe exécutif juridique du pays ne sera pas en mesure de saisir des biens, un compte bancaire enregistré à l’étranger.

Même si l’autorité fiscale n’a pas reçu d’informations sur le paiement de la taxe annuelle. Puisque cette propriété sera détenue ou gérée par des tiers (bénéficiaires).

Les organes exécutifs peuvent contourner le système judiciaire et saisir très rapidement. Les structures de pouvoir dans ce cas ne prêtent pas attention aux circonstances de la vie et aux problèmes des hommes d’affaires.

L’expérience des avocats prouve que le stockage et l’utilisation d’actifs dans leur propre pays lors d’une activité entrepreneuriale peuvent priver leur propriétaire en quelques jours seulement.

La diversification des fonds aidera à résoudre les problèmes avec la loi et à renverser la situation en leur faveur.

Le système juridique d’une fiducie offshore officielle garantira la sécurité des comptes et des actifs contre l’anarchie des organes exécutifs de l’État.

Les programmes de transfert de fiducie aideront à maintenir l’accès à votre propre argent et propriété.

COMMENT LA FIDUCIE OFFSHORE RÉGULE-T-ELLE LES ACTIVITÉS BANCAIRES?

Étant donné que l’Offshore Trust n’est pas régi par les lois du pays de l’investisseur, cela offre des avantages supplémentaires et de bonnes transactions d’investissement.

Cela est dû au fait que lorsqu’elles travaillent avec des clients de ces pays, les banques étrangères ne souhaitent pas traiter le traitement des documents requis par le système bancaire international.

Une fiducie offshore, en tant qu’entité juridique, n’est résidente d’aucun de ces pays.

Si un citoyen de l’un des pays présentés avise une banque étrangère qu’il a une fiducie établie, cela évitera à l’institution financière de vérifier les documents inutiles.

Une entité juridique offshore opère conformément aux exigences des organisations internationales.

Cette disposition facilite grandement l’enregistrement d’un trust offshore et l’ouverture d’un compte auprès d’une banque d’un autre pays, et simplifie également la gestion des fonds reçus.

Le service comptable de l’entreprise doit établir des rapports financiers trimestriels et annuels et fournir des déclarations au service des impôts. Contactez-nous pour plus d’informations.

Précédente Suivante